[EDITO] APRES FEDERER, QUI POUR LUI SUCCÉDER ?

Le 28 janvier dernier, le tennisman Roger Federer remportait son 20e Grand Chelem à l’Open d’Australie. Depuis Roland Garros 2005, tous les grands chelems ont été gagnés par Federer, Nadal, Djokovic, Murray et Wawrinka (exception Del Potro à l’Us Open 2009 et Cilic à l’US Open 2014). On peut donc se demander qui va pouvoir succéder à ces champions qui dominent le tennis depuis une dizaine d’années.

Et de 20 pour Roger ! En remportant son 6e Open d’Australie, le Suisse a encore prouvé qu’il est le plus grand joueur de l’histoire du tennis. Pour certains, il est même le sportif du siècle. A presque 37 ans, la carrière de Federer est proche de la fin. Concernant les autres champions comme Nadal, Djokovic, Murray et Wawrinka, l’âge avance aussi pour eux et surtout les blessures s’accumulent. Murray, blessé à la hanche, reviendra en juin pour la saison sur gazon et Djokovic après une pause de 6 mois, s’est fait à nouveau opérer du coude. Quant à Rafa, il a dû abandonner en quart face à Cilic (futur finaliste de l’Open d’Australie) suite à une blessure à la jambe.  Il reviendra pour le tournoi d’Acapulco fin février.

DjokoInsta

Le 2 février dernier, le Serbe Novak Djokovic a annoncé sur Instagram qu’il s’est fait opérer du coude. ©Instagram

L’an dernier, les 4 grands chelems ont été partagés par Federer (Open d’Australie et Wimbledon) et Nadal (Roland Garros et l’US Open + place de numéro 1 mondial). Pourtant en 2016, à 35 ans, Federer a pour la première fois subi une intervention chirurgicale du genou et Nadal avait mis un terme assez rapidement à sa saison. Malgré cela, les jeunes loups du tennis n’ont pas réussi à en profiter lors de l’année 2017. Une véritable renaissance pour ces deux légendes qui ont marqué une trace indélébile dans l’histoire du tennis et restent les chouchous du public.

Qui pour la relève ?

 

Ces deux dernières années, de nouveaux visages ont fait leur apparition. Que ce soit l’Australien Nick Kyrgios, l’Autrichien Dominic Thiem, l’Allemand Alexander Zverev ou encore le Français Lucas Pouille. Le souci est que souvent, ces joueurs calent en grand chelem. Alors qu’on attend à chaque fois un outsider en finale, beaucoup sont déçus de voir qu’ils s’inclinent avant les quarts de finale la plupart du temps. Tous ces joueurs ont pourtant déjà battu les meilleurs et ont moins de 25 ans. Certains sont même très précoces. C’est le cas de Denis Shapovalov, Canadien âgé de 18 ans qui a vaincu en août dernier Del Potro et Nadal. Il s’est même hissé jusqu’en 1/8e de finale à l’US Open en battant notamment en 3 sets Jo-Wilfried Tsonga.

L’an dernier, Zverev que certains voient comme le futur numéro 1 mondial a remporté 2 Master 1000 (Rome contre Djokovic sur terre battue et Montréal contre Federer sur dur) mais ne s’est jamais qualifié pour une 2e semaine en grand chelem.

zverev-vienna-2017-monday

L’Allemand Alexander Zverev, 20 ans, est considéré comme le futur numéro 1 du tennis. ©ATP

Concernant la génération des plus de 25 ans, ils ont montré qu’ils pouvaient faire peur l’an dernier. Lors du Master de fin d’année, le Belge David Goffin a battu dans le tournoi Nadal et Federer. Il s’est ensuite incliné en finale contre le Bulgare Grigor Dimitrov, 27 ans, aujourd’hui dans le top 5 mondial après avoir notamment remporté son premier Master 1000 à Cincinnati en août dernier. On peut également parler de Milos Raonic qui, en 2016, a joué sa première finale de Grand Chelem face à Murray à Wimbledon. Mais depuis l’an dernier, le Canadien a du mal à revenir et enchaîne les blessures tout comme le Japonais Kei Nishikori, finaliste lui aussi en grand chelem lors de l’US Open 2014.

La génération des moins de 25 ans espère donc faire mieux que leurs prédécesseurs afin de rivaliser avec les éternels du « Big 4 ».

 

Revivez les meilleurs moments de la finale de cet Open d’Australie 2018 entre Roger Federer et Marin Cilic :

 

Valentin Delepaul

Valentin Delepaul

Valentin Delepaul

Diplômé en communication / Etudiant en Master 1 Journalisme à Lille / Passionné de Médias et de Tennis / "Le tennis est ma religion, Federer est mon Dieu" !
Valentin Delepaul