[TOPS & FLOPS] ROTTERDAM

Les tournois se suivent mais ne se ressemblent pas… Encore une semaine riche en rebondissements, à Rotterdam et ailleurs !

xxxxxxxx

TOPS

xxxxxxxxx

Federer, 36 ans, numéro 1 mondial

xxxxxxxx

© eurosport.fr

© eurosport.fr

En arrivant à Rotterdam la semaine dernière, Roger Federer avait un objectif clair dont il ne se cachait pas : récupérer la place de numéro 1 mondial, qu’il n’avait plus occupé depuis octobre 2012. Comme Rafael Nadal ne disputait aucun tournoi cette semaine et ne pouvait donc gagner aucun point, Federer n’avait qu’à atteindre les demi-finales de Rotterdam pour être assuré de retrouver le sommet du classement. Et pour tout dire, arriver jusque là n’a été qu’une formalité pour le Suisse, qui s’est débarrassé successivement de Ruben Bemelmans, Philipp Kohlschreiber et Robin Haase, même si ce dernier lui a donné un peu plus de fil à retordre. Federer a ensuite battu Andreas Seppi en demi-finale, avant de disposer de Grigor Dimitrov en finale (6-2 6-2). A 36 ans et 6 mois et 11 jours, iI devient ainsi le plus vieux numéro 1 mondial de l’histoire, devant André Agassi, à 33 ans et 4 mois.

xxxxxxxx

Herbert-Mahut retrouvent le chemin de la victoire

xxxxx

© francetvinfo.fr

© francetvinfo.fr

Pour cette saison 2018, les deux hommes ont décidé de jouer moins de tournois ensemble, Pierre-Hugues Herbert souhaitant se concentrer un peu plus sur sa carrière de simple. Depuis le début de l’année, ils ne jouaient donc que leur deuxième tournoi ensemble (sans compter la Coupe Davis). A l’Open d’Australie, ils s’étaient inclinés dès le deuxième tour malgré une balle de match en leur faveur. Cette fois, les Français se sont montrés à la hauteur en éliminant successivement Haase/Rojer, Matkowski/Qureshi et Dodig/Ram, avant d’affronter en finale la paire Marach/Pavic. Le match a été plutôt serré et les deux équipes ont dû se départager au super tie-break, remporté 10-7 par Herbert et Mahut. Les Français ont ainsi soulevé le onzième trophée de leur carrière ensemble, s’affirmant une nouvelle fois comme un des couples phares du double mondial.

xxxxxx

Et ailleurs ?

xxxxxxxx

© sport.mb.com

© sport.mb.com

De l’autre côté du globe, à Buenos Aires, Dominic Thiem a assumé son statut de tête de série numéro 1 du tournoi. Exempté de premier tour, l’Autrichien a remporté le tournoi sans perdre un seul set de la semaine, éliminant au passage Gaël Monfils et Aljaz Bedene. A New York, c’est le Sud-Africain Kevin Anderson qui s’est imposé dimanche, non sans mérite. Lui aussi tête de série numéro 1, Anderson s’est tout de même défait de l’ex-numéro 4 mondial, Kei Nishikori, en demi-finale. Il a ensuite affronté en finale Sam Querrey, qu’il a battu au tie-break dans le troisième set, après un match serré. A 31 ans, le Sud-Africain atteint ainsi la 9e place mondiale, qui représente le meilleur classement de sa carrière.

xxxxxxxx

FLOPS

xxxxxxxxxx

En plein dans l’œil…

xxxx

La semaine ne s’est pas très bien terminée pour David Goffin, à Rotterdam. Demi-finaliste, le Belge a perdu le premier set face à Grigor Dimitrov. Un peu plus tard, alors qu’il effectuait une volée de revers, Goffin a boisé la balle qui a violemment heurté son œil. La main sur le visage, le Belge est retourné s’asseoir. Mais malgré l’intervention du staff médical, il n’a pas eu d’autre choix que d’abandonner. D’après les analyses effectuées après le match, il n’y aurait ni décollement de la rétine, ni dommages. Goffin souffre tout de même d’un œdème derrière l’œil et a donc été contraint de déclarer forfait pour l’Open 13 de Marseille, le temps que la blessure se résorbe. On espère qu’il sera vite de retour sur le court !

xxxxxxxxxx

Difficile pour Wawrinka

xxxxxxxx

© hindustantimes.com

© hindustantimes.com

Alors que pour Federer, tout fonctionne à merveille, son compatriote traverse sans doute la plus difficile période de sa carrière. Après une double opération du genou et plusieurs mois de rééducation, Stan Wawrinka est bien loin du niveau qu’on a connu et qu’il lui a valu ses 3 titres du Grand Chelem. Sorti au deuxième tour à l’Open d’Australie, le Vaudois a pourtant semblé retrouver ses marques la semaine dernière, à Sofia, où il a atteint les demi-finales. Mais à Rotterdam, Wawrinka s’est incliné dès son entrée en lice face au 259e mondial, Tallon Griekspoor. Cependant, s’il est conscient que la route sera longue, le Suisse n’a aucune inquiétude sur le fait de retrouver tôt ou tard son meilleur niveau. Cette semaine, il bénéficiera d’un tableau assez facile à Marseille, notamment avec l’absence de David Goffin et Jo-Wilfried Tsonga. Reste à voir s’il saura mettre à profit cette opportunité.

xxxxxxxx

Alizée Villeroy

Alizée Villeroy

Étudiante en sciences qui s’est trompée de chemin, amoureuse du sport et du revers de Stan Wawrinka, qui l’a d’ailleurs rendu accro au tennis. Ne peut s’empêcher de commenter un match à voix haute même s’il se déroule à l’autre bout du monde.