[TENNIS INSIDE] UN JOUR A ROLAND, EPISODE 1

Ce mercredi 31 mai 2017, je vais à Roland Garros. En arrivant, il y a un certain temps d’attente et plus de contrôle et de fouille au niveau des sacs qu’il y a 6 ans (dernière fois que j’ai été), ce qui est logique vu la situation actuelle.

Une fois arrivé porte d’Auteuil, je vois plusieurs journalistes rejoignant l’espace médias. Certains préparent leurs chroniques ou les caméras.

J’ai accès au Central (Philippe Chatrier) ainsi que les courts annexes. Beaucoup de précipitation pour voir Goffin sur le court 2 qui affiche complet.

Sur le central, je vois le 2e set entre Venus Williams et la japonaise Kurimi Nara. Le niveau de jeu de l’ainée des sœurs Williams est impressionnant. La qualité de frappe est différente de ce qu’on peut apercevoir à la télé. La finaliste de l’Open d’Australie salue la foule après sa victoire 6/3 6/1 et répond aux questions de Fabrice Santoro.

venusretour

Venus Williams en démonstration sur le Chatrier. En retour, elle envoie du lourd !

nara

La japonaise Nara n’a rien pu faire face à la puissance de l’américaine !

IMG_8672

L’américaine au micro de Fabrice Santoro après son match. Elle est qualifiée pour le 3e tour !

 

 

 

 

IMG_8664

Venus Williams saluant la foule après sa victoire 6/3 6/1 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, c’est Jo-Wilfried Tsonga qui revient sur le court pour terminer son match face à l’argentin Olivo. La veille, le français était mené 2 sets à 1 et devait servir dans la 4e manche pour revenir à 5/5. Malheureusement pour le spectacle, le match aura duré le temps d’un jeu (plus rapide que l’échauffement) et Olivo s’impose 7/5 6/4 6/7 7/5. Jo a été très encouragé par le public et a failli remporter ce jeu de service mais l’argentin âgé 25 ans est incroyable, se jetant sur toutes les balles avec un coup droit ravageur. Dommage que Jo a fait trop de fautes car pour le peu que j’ai vu, le coup droit de Jo est très puissant et on s’en rend compte en le voyant du public. À la fin du match, Olivo est interrogé par Cédric Pioline et ce joueur parle très bien français et s’est excusé d’avoir battu Tsonga suscitant les rires de la foule.

IMG_8688

Le service de JO n’a pas suffit pour remporter le match. Le français sera revenu uniquement le temps d’un jeu.

IMG_8679

Jo-Wilfried Tsonga à l’échauffement face à l’argentin Olivo pour tenter de revenir à 5/5 dans la 4e manche.

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_8692

Olivo crée la sensation en éliminant en 4 sets Tsonga ! Il s’exprime en français au micro de Cédric Pioline.

J’aperçois l’échauffement de Muguruza qui tape très bien la balle mais je préfère profiter de ce beau temps pour marcher dans le parc et assister aux attractions proposées.

IMG_8707

Muguruza, la tenante du titre !

Contrairement à il y a 6 ans, l’attractivité de Roland Garros s’est améliorée. Je me prête au jeu du service/smash avec le nombre de km/h : « Longines Smash Corner 2017 ». Il faut payer 2€ qui sont reversé à l’association d’André Agassi (André Agassi Foundation). Le jeu est fun, on a le droit à trois essaies. Mon record est de 101 km/h, j’avoue on est (très) loin de Karlovic mais quand même.

Dans les allées, il y a des transats et des coussins afin de regarder les matchs (ceux du Chatrier et du Lenglen) sur écran géant. Beaucoup de stand sont présents dont la boutique Roland Garros qui propose diverses produits souvenirs (tasses, polos, casquettes, essuie, drap de plage…).

En me promenant, j’ai eu la chance de croiser le meilleur journaliste tennis (selon moi) Benoit Maylin (anciennement sur l’Equipe 21 / animateur de « set sur set » émission sur le web). J’ai pu discuter et faire une photo, ce fût un moment très sympathique.

Dans le parc, on peut trouver le grand tableau avec tous les noms des participants à cette édition 2017. Il y un point information et un point presse ainsi que de la restauration avec crêpes ou glaces (ce qui fait du bien lors de forte chaleur) en ventes.

IMG_8715

Le grand tableau de ce Roland Garros 2017 !

J’ai découvert le « RG expérience » où il y a tous types d’activités. Quand on entre, on nous met un bracelet connecté et on donne des informations (sexe, nom, prénom, âge, mail). Le lendemain, on reçoit par mail toutes les activités bipées avec le bracelet suscitant une photo.

L’endroit est très grand, il y a un musée avec différentes coupes, tenues, raquettes, maquettes et vidéos.

Ensuite, quelle bonne surprise en voyant des séances photos avec des joueurs ou joueuses. Ici, c’était le joueur ukrainien Alexandr Dolgopolov, ancien n°13 mondial. Assis sur un fauteuil, il fait des photos avec tout le monde. Je me suis permis d’en faire une avec lui et de lui serrer la main, ce joueur est très sympa et très disponible. Ensuite, il y a une activité pour corder les raquettes, pour faire un petit tennis ou encore du padel. Je teste le « Holotennis », une activité qui consiste à jouer face à un adversaire qui est sur le même stand dans le parc. Notre hologramme apparaît ainsi que celui de l’adversaire, avec un casque de réalité virtuelle on joue pendant trois minutes sur le Central et on peut à l’aide d’un casque communiquer avec l’adversaire.

IMG_8739

La tenue de Nadal en 2006 exposée au musée Roland Garros.

IMG_8769

Lorenzi, 33e mondial en séance photo.

IMG_8762

Dolgopolov, numéro 13 mondial en 2012, en séance photo.

 

Je retourne sur le Central afin de voir à l’œuvre la légende de la terre battue : Rafael Nadal. Même si je ne suis pas fan de ce joueur, c’est une chance de le voir jouer une fois dans sa vie surtout sur cette surface dans un tournoi qu’il a rempoté 9 fois. Honnêtement, il se déplace très bien et son coup droit est ravageur mais je m’attendais à être plus impressionné. Robin Haase n’est pas déplaisant à observer, il dégage une sacrée puissance notamment au service. Des tribunes, on voit plus facilement si la balle est faute ou à l’intérieur. Certaines balles se jouent vraiment sur les lignes. Pour rafa, la « ola » a été faite à plusieurs reprises dans une bonne ambiance. Nadal a été assez expéditif et à remercier la foule lors de l’interview avec quelques mots en français. Petite parenthèse, un conseil pratique, si vous allez à Roland Garros n’oubliez pas votre casquette, vos lunettes et de la crème solaire car le soleil tape très fort dans les tribunes.

IMG_8780

Rafa est ses tocs…

IMG_8807

Service Nadal

IMG_8816

Rafa et son coup droit ravageur !

IMG_8818

Malgré un bon revers, Robin Haase n’a rien pu faire face à l’homme aux 9 Roland Garros.

IMG_8849

Rafa saluant la foule du court central après sa victoire sur le néerlandais Haase.

Il peut arriver de croiser plusieurs joueurs ou joueuses dans le parc. J’ai aperçu Benoit Paire ainsi que Timea Bacsinszky après sa victoire.

Les courts annexes sont souvent complet et il est difficile d’y accéder.

Juste avant le tie-break, j’assiste au dernier match de la journée avec Lucas Pouille. J’ai été très impressionné par son jeu (frappe et vitesse de déplacement). Son adversaire, le brésilien Bellucci est un joueur dangereux qui va très vite et qui possède une grande puissance. Vivre un tie-break est palpitant avec le public qui scande « Lucas », c’est encore mieux en vrai qu’à la télé. Le français joue très bien et avec la blessure de Bellucci, il prend confiance et remporte le match 7/6 6/1 6/2.

IMG_8862

Lucas Pouille et son coup droit très agréable à voir.

IMG_8877

Pouille a envoyé du lourd au service !

IMG_8873

Après le 1er set, le brésilien Bellucci s’est blessé et s’est retrouvé sans solution face au français.

 

Il est ensuite temps pour moi de repartir. Ce fût une journée géniale et je conseille à tout le monde d’aller un jour un Roland.

Valentin Delepaul