[TOPS & FLOPS] ROME

L’édition 2017 de Roland-Garros n’a jamais été aussi proche et on n’a plus qu’une hâte : voir le tournoi débuter enfin ! En attendant, retour sur la semaine écoulée à Rome…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

TOPS

xxxxxxxxxxxxxxxxx

La NextGen au rendez-vous

Une nouvelle fois cette semaine, ce sont les joueurs de la jeune génération qui ont pris le pouvoir au Masters 1000 de Rome. Dominic Thiem, après avoir buté contre Rafael Nadal en finale de Barcelone et de Madrid, a enfin trouvé la clé face au numéro 1 espagnol pour s’imposer en un peu moins de deux heures de jeu, lors des quarts de finale. Alexander Zverev, quant à lui, a fait encore mieux. Après avoir écarté Fabio Fognini, Milos Raonic, John Isner, le jeune Allemand s’est offert sa première victoire sur l’ancien numéro 1 mondial, Novak Djokovic, et remporte ainsi le premier Masters 1000 de sa carrière !

xxxxxxxxxxxxxx

Herbert et Mahut sacrés en double

xxxxxxxxxxxxxxx

Premiers trophées de l'année pour Mahut et Herbert ! © eurosport.com

Premiers trophées de l’année pour Mahut et Herbert ! © eurosport.com

Nos deux français ont enfin retrouvé le chemin de la victoire ! Après une demi-finale à Rotterdam et une à Monte-Carlo, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont remporté avec brio le 4e Masters 1000 de leur carrière commune. Pour y parvenir, ils ont notamment dû se débarrasser de la paire montante formée Bopanna et Cuevas, puis des frères Bryan, têtes de série n°2. En finale, P2H et Nico se sont imposés au super tie-break face à la paire Dodig/Granollers-Pujol, en un peu plus d’une heure trente de jeu.

 xxxxxxxxxxxxxxx

L’amortie rétro de Mannarino

xxxxxxxxxxxx

Décidemment, cette amortie aura fait parlé d’elle cette semaine ! Lors de son match face à Pablo Cuevas, Adrian Mannarino, après avoir perdu le premier set, tente l’amortie et le moins qu’on puisse dire, c’est que le toucher est sublime. A tel point qu’après avoir touché la terre du côté de Cuevas, la balle est revenue de l’autre côté du filet ! Malheureusement, cela n’a pas suffi au Français pour recoller au score… On vous laisse cependant admirer le touché, avec un petit lob en bonus :

xxxxxxxxxxxx

FLOPS

xxxxxxxxxxx
Mauvaise qualité des courts

xxxxxxxxxxxxxxxxx
Le gros point noir de cette semaine à Rome, c’était la qualité de la terre battue des courts, bien loin de ce dont on a l’habitude sur le circuit. Les joueurs ont été quelques-uns à en faire l’expérience. Pendant son match face à Anderson, Alexander Zverev a effectué un appui un peu fort au niveau de la ligne de fond de court et un trou s’est formé dans le sol du terrain. Mohammed Layani, arbitre de la rencontre, s’est empressé d’intervenir afin que le court soit remis en état pour pouvoir continuer le match. Apparemment, ce serait la constitution de la terre battue qui n’était pas équilibrée correctement, ce qui l’a empêché de se former et de se compacter au mieux. De quoi faire réfléchir les organisateurs pour l’édition 2018 !

xxxxxxxxxxxxx

Murray porté disparu

xxxxxxxxxxx

Andy Murray est sorti par la petite porte, au profit de Fabio Fognini. © tvasports.com

Andy Murray est sorti par la petite porte, au profit de Fabio Fognini. © tvasports.com

Alors qu’on a vu du mieux chez Novak Djokovic depuis deux semaines, Andy Murray, lui, semble sombrer de plus en plus dans la spirale infernale de la défaite. Totalement passif, manquant considérablement d’agressivité et se contentant de remettre la balle dans le court, le numéro 1 mondial s’est incliné dès son entrée en lice face à Fabio Fognini, galvanisé par la naissance de son premier enfant. Depuis sa finale à Doha au début de l’année, Murray n’a pas obtenu d’autre résultat que sa victoire à Dubaï (ATP 500) et une demi-finale à Barcelone. A seulement une semaine du début de Roland-Garros, on commence à s’inquiéter sérieusement pour l’Ecossais… En espérant que les mots « Grand Chelem » le galvaniseront un peu et l’aideront à retrouver son jeu pour se remettre dans la partie !

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Alizée Villeroy

Alizée Villeroy

Étudiante en sciences qui s’est trompée de chemin, amoureuse du sport et du revers de Stan Wawrinka, qui l’a d’ailleurs rendu accro au tennis. Ne peut s’empêcher de commenter un match à voix haute même s’il se déroule à l’autre bout du monde.

Les derniers articles par Alizée Villeroy (tout voir)