[TOPS & FLOPS] MIAMI

Nouveau tournoi qui s’achève sur un 37e affrontement entre Federer et Nadal, au terme d’une dizaine pour le moins surprenante, à tout point de vue. Débrief…

 

TOPS

 

Encore un pour Federer

 

Federer réalise l’un de ses meilleurs début de saison. ©beinsports.com

Décidemment, on ne l’arrête plus ! Après l’Open d’Australie et Indian Wells, Roger Federer réalise le triplé en remportant les trois premiers tournois majeurs de l’année. Le Suisse n’a pourtant pas bénéficié d’un tableau facile à Miami : après avoir battu Juan Martin Del Potro, puis Roberto Bautista-Agut et Tomas Berdych, « Rodgeur » a dû s’extirper du piège Kyrgios, ce qu’il a plutôt bien fait. Puis en finale, Federer a affronté pour la 37e fois de sa carrière son plus grand rival, Rafael Nadal. Et pour la troisième fois cette année, l’Espagnol s’est incliné face à son adversaire. Federer profite de ce nouveau trophée pour revenir à la 4e place mondiale, juste derrière Wawrinka.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Kyrgios et Fognini surprennent

Deux joueurs très connus pour leurs comportements un peu borderline : insultes en tout genre, destructions de raquettes ou tout simplement pétage de câble. Pourtant, à Miami, ils se sont tenus à carreau et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça a payé. Tandis que Nick Kyrgios se défaisait successivement de Karlovic, Goffin et Alexander Zverev, Fabio Fognini s’est lui offert de belles victoires face à Jérémy Chardy, Donald Young puis, à la surprise générale, Kei Nishikori. Les deux hommes se sont arrêtés en demi-finales, Kyrgios stoppé par Federer et Fognini par Nadal.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Miami : le paradis des iguanes

A plusieurs reprises cette semaine, les joueurs ont été interrompus par la visite surprise d’un iguane. Indifférents à l’ambiance générale et à l’enjeu des matches, plusieurs iguanes se sont invités sur les courts de Miami et ont causés bien du souci aux organisateurs et aux ramasseurs de balles, qui tentaient sans grand succès de les rattraper.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

FLOPS

 

Déception pour Dimitrov et Thiem

Ça n’a pas été une très bonne dizaine pour Grigor Dimitrov et Dominic Thiem puisqu’ils ont tous deux perdus dès leur entrée en lice, au deuxième tour. Alors que Dimitrov semblait bien parti avec sa victoire à Brisbane au début de l’année, on le sent beaucoup moins engagé dans ses matches et on espère que le début de la saison sur terre battue lui apportera un nouveau souffle. Quant à Thiem, ses performances restent moyennes cette année, mais on a également bon espoir pour la saison sur terre.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les Bleus ont du mal

Premier huitième de finale en Masters 1000 pour Mahut. ©sport365.fr

Une nouvelle fois, les joueurs français n’ont pas fait beaucoup d’heureux à Miami. Tandis que Gasquet reprend tout juste le chemin des courts après son appendicite et que Tsonga profite de son nouveau-né, Monfils a dû déclarer forfait, blessé au genou et au tendon d’Achille gauches. Pierre-Hugues Herbert, blessé à la cuisse droite, a lui déclaré forfait pour le double, tandis que Lucas Pouille et Gilles Simon se faisaient éliminer dès leur entrée dans la compétition. A noter tout de même les bonnes performances d’Adrian Mannarino et Nicolas Mahut, tous deux parvenus jusqu’en huitièmes de finale.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Djokovic et Murray, les absents

Après leurs éliminations précoces à Indian Wells, les deux premiers joueurs du classement ATP ont cette fois déclaré forfait d’entrée à Miami, tous deux blessés au coude droit. Une absence qui a surtout coûté cher à Djokovic, puisqu’il a remporté le tournoi en 2016 et qu’il perd donc 1000 points, laissant Wawrinka se rapprocher un peu plus de lui. Quant à Murray, éliminé au 3e tour l’année passée, il ne perd que 45 points ce qui, vu son avance, est loin de le mettre en danger. Les deux joueurs sont toutefois très loin à la Race, ce qui va commencer à devenir inquiétant pour l’ATP World Tour Finals.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Alizée Villeroy

Alizée Villeroy

Étudiante en sciences qui s’est trompée de chemin, amoureuse du sport et du revers de Stan Wawrinka, qui l’a d’ailleurs rendu accro au tennis. Ne peut s’empêcher de commenter un match à voix haute même s’il se déroule à l’autre bout du monde.

Les derniers articles par Alizée Villeroy (tout voir)