[TOPS & FLOPS] COUPE DAVIS

Cette semaine, la Coupe Davis était évidemment l’événement à suivre. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le week-end a été fort en émotion ! 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

TOPS

 

Beaucoup d’émotions pour les Bleus

 

Une joie partagée par tout le clan français. © europe1.fr

On devait évidemment commencer par eux. Ce week-end, les Français nous ont fait rêvé. Privée de Tsonga, Monfils, Gasquet et Herbert, l’équipe s’est pourtant montrée plus solide que jamais. Vendredi, Lucas Pouille et Jérémy Chardy ont annoncé la couleur face aux Britanniques, même si Lucas a eu un peu de mal à rentrer dans le match. Quoiqu’il en soit, ils ont permis aux Français de mener 2-0 à la fin de la première journée. Puis le double est arrivé. Blessé, Pierre-Hugues Herbert a cédé sa place à Julien Benneteau aux côtés de Nicolas Mahut et pour les deux joueurs de 35 ans, l’émotion était forte : ils avaient beaucoup de mal à croire ce qui se passait, eux qui ont débuté en double ensemble il y a maintenant 20 ans. Ni l’un ni l’autre n’a pu retenir ses larmes à l’issue du match, remporté en 4 sets face à Jamie Murray et Dominic Inglot. Le week-end s’est déroulé dans une ambiance de rêve pour les Bleus, soutenus par un public en folie. De quoi motiver les troupes pour la demi-finale qui se déroulera également en France, face à la Serbie.

xxxxxxxxxxxxxxxx

Carton plein pour Kyrgios et les Australiens

Décidemment, Nick Kyrgios n’a pas fini de nous surprendre cette année. Après un début de saison sur les chapeaux de roue, l’Australien de 21 ans s’est une nouvelle fois comporté de façon exemplaire ce week-end, lors de la confrontation face aux Etats-Unis. Pour sa septième sélection, Lleyton Hewitt, capitaine de l’équipe australienne, lui avait demandé de se comporter en leader au sein de l’équipe, ce que Kyrgios a plutôt bien fait. Après une première victoire vendredi face à John Isner, Kyrgios a rapporté le point de la victoire à son équipe dimanche en battant Sam Querrey, alors que l’Australie menait 2-1 après le double. Elle est donc qualifiée pour la demi-finale où elle affrontera les Belges, tombeurs de l’Italie.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Hors-Coupe Davis : Benoit Paire poursuit sur sa lancée.

En dehors de la Coupe Davis, le Challenger de Sophia-Antipolis était inauguré cette année par Patrick Mouratoglou. Benoit Paire, tête de série n°1, a réalisé un très bon parcours pour arriver jusqu’en finale où il a affronté le Britannique Aljaz Bedene. Malheureusement pour le Français, ce fut un match à sens unique. Bedene a survolé la finale et l’a emporté en deux sets et à peine plus d’une heure de jeu. Plus tard, Patrick Mouratoglou a informé ses fans que Benoit Paire était en fait malade depuis quelques jours, ce qui explique qu’il n’ait pas joué au meilleur de ses capacités. Quoiqu’il en soit, le Français a annoncé qu’il avait l’intention d’arriver en forme pour le reste de la saison sur terre battue, qui est sa surface préférée.

xxxxxxxxxxxxxxxxxx

FLOPS

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Sock pas au niveau

Alors qu’il avait effectué un bon début de saison jusque-là, l’Américain Jack Sock s’est révélé plutôt décevant face à l’Australie ce week-end. Vendredi, il a perdu son simple en quatre sets face à Jordan Thompson, alors qu’il est normalement bien au-dessus du niveau de l’Australien. Sock s’est cependant rattrapé le samedi en remportant le double aux côtés de Steve Johnson. Cela n’a pourtant pas suffi pour que les Etats-Unis se qualifient pour la suite.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Nadal a manqué aux Espagnols

xxxxxxxxxxxxxxx

Troicki et Zimonjic ont anéantis les espoirs des Espagnols. © lequipe.fr

L’Espagne affrontait la Serbie ce week-end. Mais tandis que les Serbes étaient menés par Novak Djokovic, les Espagnols, eux, étaient privés de leurs deux meilleurs joueurs, Rafael Nadal et Roberto Bautista-Agut, qui ont tous deux préféré faire l’impasse sur l’évènement. Malgré une bonne volonté évidente, Pablo Carreno-Busta et ses compatriotes n’ont pas été en mesure d’arrêter la tornade serbe.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Le changement de formule toujours au centre des débats

Depuis plusieurs mois, le sujet divise les foules. Afin de repopulariser la Coupe Davis, le président de l’ITF (Fédération Internationale de Tennis) voudrait modifier la formule, en proposant que les demi-finales et la finale se jouent en une semaine, sur terrain neutre. La question n’a pas encore été tranchée, mais ce week-end, après le double des Bleus, Yannick Noah s’est empressé de défendre le format actuel auprès des représentants de l’ITF, affirmant que l’émotion apportée par les victoires en Coupe Davis venait surtout du public, et que cette émotion serait perdue sur terrain neutre. Djokovic, lui, s’était plutôt affiché en faveur d’un Final Four (demies et finale sur une semaine). Affaire à suivre…

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Alizée Villeroy

Alizée Villeroy

Étudiante en sciences qui s’est trompée de chemin, amoureuse du sport et du revers de Stan Wawrinka, qui l’a d’ailleurs rendu accro au tennis. Ne peut s’empêcher de commenter un match à voix haute même s’il se déroule à l’autre bout du monde.

Les derniers articles par Alizée Villeroy (tout voir)