[BNP PARIBAS MASTERS] Murray, n°1 mondial et roi de Bercy !

 

Il l’a fait ! Au lendemain de son sacre de numéro un mondial, Andy Murray a remporté le Master 1000 de Paris-Bercy, confirmant ainsi, si c’était nécessaire, sa suprématie. Son adversaire de finale, John Isner, n’a pourtant pas démérité, parvenant à arracher un set à l’Ecossais, mais il s’est finalement incliné 6-3 6-7[4] 6-4.
 

Andy Murray remporte la 30e édition du Masters 1000 de Paris-Bercy. © lequipe.fr

Andy Murray remporte la 30e édition du Masters 1000 de Paris-Bercy. © lequipe.fr

Pour soulever enfin l’Arbre de Fanti, le trophée du tournoi de Bercy, Andy Murray a d’abord écarté Fernando Verdasco en trois sets. L’Espagnol a donné du fil à retordre à son opposant. Le match a duré pas moins de deux heures et demie, avec un tie-break dans la deuxième manche, remporté par Verdasco. Puis une fois cette première étape passée, Murray a affronté le nouveau petit protégé des supporters français, Lucas Pouille, qui n’a rien pu faire face à l’ex-numéro 2 mondial : un match réglé en un peu plus d’une heure et qui s’est achevé sur un dur 6-0 en faveur d’Andy Murray. C’est ensuite Tomas Berdych qui s’est dressé sur sa route, forçant Murray à aller chercher un tie-break dans la première manche, puis le poussant jusqu’à 7-5 dans la deuxième.
 
La demi-finale n’a quant à elle été qu’une formalité puisque l’adversaire de Murray, Milos Raonic, a tout simplement déclaré forfait avant même le début du match. Blessé à la cuisse lors de son quart de finale face à Tsonga, le Canadien s’est estimé incapable de jouer. Murray s’est tout de même rendu sur le court pour un entraînement en compagnie de son entraîneur, suivi d’un double avec les ramasseurs de balle. L’Ecossais s’est du même coup octroyé la place de numéro un mondial, détrônant ainsi Novak Djokovic, éliminé en quarts de finale par Marin Cilic, et qui régnait en maître sur le tennis masculin depuis 2014.
 
Pour finir, Andy Murray a vaincu John Isner en finale, prenant 405 points d’avance sur Djokovic au classement ATP, ce qui n’est pas suffisant pour lui assurer la place de numéro un à la fin de la saison. Un nouveau combat se déroulera donc lors des ATP World Tour Finals entre Djokovic et Murray. S’il veut espérer retrouver sa place, le Serbe devra retrouver le jeu qu’il avait mis en place durant les six premiers mois de l’année. Murray, quant à lui, n’aura d’autre choix que de conserver l’énergie et la puissance qui l’ont accompagné depuis sa victoire à Wimbledon en juillet et qui lui ont permis de se retrouver aujourd’hui sur le toit du tennis mondial. Affaire à suivre…

 

Alizée Villeroy

Étudiante en sciences qui s’est trompée de chemin, amoureuse du sport et du revers de Stan Wawrinka, qui l’a d’ailleurs rendu accro au tennis. Ne peut s’empêcher de commenter un match à voix haute même s’il se déroule à l’autre bout du monde.

Les derniers articles par Alizée Villeroy (tout voir)